Comment financer l’achat d’un appartement à Paris ?

Posté par Estelle B. sur 7 mars 2018
| 0

Comme pour tout projet immobilier, acheter un appartement à Paris requiert un budget conséquent. Par ailleurs, il est à préciser que les prix au m² dans la capitale sont les plus élevés du pays. Ainsi, afin de pouvoir réaliser son rêve d’acheter son logement à Paris, souscrire un emprunt immobilier s’avère inéluctable.

Le prêt Paris Logement est le type de crédit le plus avantageux pour réaliser son projet immobilier dans la capitale. Pour apporter plus d’informations sur ce type de prêt, découvrons ensemble ce qu’est le prêt Paris Logement et quelles sont les conditions nécessaires pour son obtention ?

 

Prêt Paris Logement : de quoi s’agit-il ?

Le prêt Paris Logement ou PPL est un emprunt immobilier, plus précisément une aide à l’achat d’un logement, mis en place par la ville de Paris afin de permettre aux Parisiens de financer plus facilement la réalisation de leur projet immobilier dans la capitale. Plus connu sous l’appellation de prêt Paris logement 0 %, il s’agit d’un crédit sans intérêt octroyé par toute banque ayant signé un accord avec la Ville de Paris afin de financer l’acquisition d’une habitation par un ménage parisien.

Le PPL 0 % est cumulable avec le prêt à taux zéro pour l’achat d’un habitat neuf. Cette aide permet à une personne seule d’obtenir une somme plafonnée à 24 200 euros contre 39 600 euros pour les foyers composés de deux personnes ou plus. Ces montants restent les mêmes que ce soit pour l’achat d’un bien neuf ou ancien, avec ou sans travaux. Le remboursement du prêt Paris logement s’effectue sur une durée de 15 ans avec une mensualité constante et sans intérêts.

Quelles sont les conditions d’obtention de ce type d’emprunt immobilier ?

Afin de pouvoir bénéficier du prêt Paris logement 0 % et ainsi acheter plus facilement un logement dans la capitale, les foyers se doivent de remplir les conditions qui suivent :

 

– Justifier d’un an de résidence à titre principal à Paris au moment de la souscription du prêt

Cette condition n’est pas obligatoire pour certaines catégories de personnes. Notamment pour les agents de la Ville de Paris, ceux du Centre d’action sociale de la Ville de Paris, des sapeurs-pompiers de Paris, des policiers de la préfecture de police, le personnel médical de la fonction publique hospitalière dans les hôpitaux parisiens de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, ainsi que les acquéreurs d’un habitat adapté pour une personne handicapée physique en vue d’y habiter à titre de résidence principale

 

– Être primo accédant

Autrement dit, le foyer ne doit pas être propriétaire de sa résidence principale au moment de l’achat, que ce soit durant l’année en cours ou encore pendant les deux années précédentes

 

– Emprunter une somme équivalente à l’essentiel du prix du bien immobilier

Effectivement, le montant total de l’emprunt doit représenter au moins 90 % du prix du logement, ceci hors les frais de notaire et d’éventuels travaux. Le PPL s’adresse donc particulièrement aux ménages qui ne disposent pas d’un apport suffisant et qui ne pourraient pas acheter sans ce financement

 

– Disposer de revenus ne dépassant pas un certain plafond de ressources

Comme ce plafond de ressources est révisé régulièrement, généralement chaque année, il est donc recommandé de s’informer sur le sujet avant d’établir son dossier de demande de PPL. Pour le courant de l’année 2017, le revenu fiscal de référence ne devait pas dépasser les plafonds qui suivent : 37 160 euros pour une seule personne, 52 426 euros pour un ménage constitué de deux personnes, 68 723 euros pour trois personnes, 82 049 euros pour quatre personnes et 97 620 euros pour cinq personnes et plus.

 

 

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publié.